Enquête maintien à domicile

Enquête nationale de l’IRCEM sur le maintien à domicile et qualité de vie

Plan d'Aups le 11 mai 2011.

Je viens de participer à l’enquête proposée par le Département de Psychologie de Montpellier (Laboratoire Epsylon, EA Dynamique des Capacités Humaines et des Conduites de Santé) et le IR&D, groupe Ircem au titre d’aidant familial.

La partie aide à domicile du questionnaire incite à répondre exclusivement sur l’appel et la satisfaction de la prise en charge à domicile par « un service d’aide à domicile ». Il est ainsi exclu toute autre possibilité de répondre à la satisfaction du besoin d’aide de la personne aidé et de l’aidant dans le maintien à domicile.

Je pense qu’il aurait été bien plus intéressant de disposer d’un questionnaire  demandant  quels sont les besoins que l’aidé et l’aidant souhaitent pouvoir satisfaire, comment ils souhaiteraient le faire et quels besoins ont pu être satisfaits et comment.

En effet dans leur grande majorité, malgré les atteintes faites à leurs droits au choix que leurs imposent des financeurs, les familles dans le cadre de l’aide à domicile, sont les employeurs de leur auxiliaire de vie soit dans le cadre du CESU soit dans le cadre d’un Mandataire.

L’organisation mise en place par la famille satisfont les besoins de soins, d’aide de l’aidé et les besoins de répits de l’aidant.

Ce questionnaire aurait permis d’amener un autre questionnaire sur le comment avez-vous trouvé la perle rare qui vous apporte aide et soutien (moral) à votre domicile ?  Quels ont été les critères de choix de la personne ?

Il faut savoir que pour l’emploi à domicile en milieu familial, si les compétences professionnelles bien souvent liées à l’expérience sont des critères de choix sur le savoir et le savoir faire, ceux du savoir être, le respect, la considération, l'honnêteté, les bonnes relations humaines (marquées par le sourire, « les atomes crochus »…), ont une plus grande importance et vont primer dans la décision d’embauche.

Il est dommage pour cette enquête comme bien d’autres d’ailleurs, que les questions quels sont vos besoins ? Comment voulez-vous les satisfaire ? ne soient jamais posées donc jamais exprimées.

Par contre c’est toujours les mêmes propositions d’offres qui malheureusement ne répondent que pour une partie infime aux besoins pouvant être exprimés.

C’est encore plus dommageable pour les familles dont prés de 80% maintiennent à domicile un être cher et dont la grande majorité ne c’est jamais posée la question du placement non pas parce que c’est humiliant mais tout simplement parce que c’est ainsi.

Le ainsi n’est pas scientifique, malheureusement !!!

Il y a pourtant les sciences humaines, non?

 

http://www.mesaidants-aides.fr/questionnaire/accueil

 

 

Jean-Claude Caudéran

 
< Précédent   Suivant >
facebook

hardy

 
Cliquer pour télécharger la présentation
(L'Amitié - Françoise Hardy)

Qui est en ligne

Il y a actuellement 1 visiteur en ligne
Visiteurs: 1134468