Les Gardarem à l'oustaou: le concept
Le Service Polyvalent Alzheimer Domicile "Lés gardarem à l'oustaou" est un projet d'offre de service en conformité avec la loi du 2 janvier 2002 rénovant l'action sociale et médico-sociale.

Il répond à l'objectif 3 (soutien à domicile) et à l'objectif 1 (soutien accru aux aidants) du plan Alzheimer 2008 - 2012.

Mis en forme dés novembre 2006, proposé dés janvier 2007, notre concept définit dans le cadre du maintien à domicile de personne atteinte de la maladie d'Alzheimer, les modalités de soins, de soutien et d'accompagnement à domicile des malades et de l'aidant famiial durant toute l'année, par des intervenants de profession médicale, sous le contrôle médical et sanitaire du médecin de famille, dés le diagnostic et en adéquation avec les évolutions dans le temps de la maladie.

Le projet de Service Polyvalent Alzheimer Domicile "Les gardarem à l'oustaou" , garant du maintien à domicile du malade, propose un véritable soutien, un accompagnement médico-social qui nécessite :

· une approche personnalisée,

· la mise en œuvre d’activités adaptées aux besoins de la personne atteinte en fonction du stade d'évolution de sa maladie,

· la sensibilisation, la formation des intervenants,

· intègre les besoins de suivi et de répits l'aidant familial,

avec pour objectifs:

d'assurer:

· les soins journaliers 7 jours / 7: nursing, prévention des escarres, prise des médicaments, stimulation cognitive et musculaire, soutien psychologique.

· le Soutien et l'accompagnement dans les différents actes de la vie courante du malade et de l'aidant familial.

de permettre des répits à l'aidant familial sur la base:

· 2 jours par semaine, représentant dans l'année 72 interventions journalières d'une durée de 9 heures en continu,

· 1 week-end toutes les 5 semaines, représentant dans l'année 18 interventions nycthémérales,

· 9 jours consécutifs, représentant dans l'année 8 interventions nycthémérales.

L'intervention à domicile est adaptée en fonction de l'évolution de la maladie et des besoins de l'aidant.

Dés le diagnostic, la prise en charge médico-sociale du malade et de l'aidant familial, essentiellement psychologique, est primordiale.

La situation du malade et de l'aidant familial fait l'objet d'un suivi hebdomadaire ou au moment de toute crise par la personne chargée de la coordination.

Objectifs globaux:

· favoriser le maintien des capacités globales, de l'autonomie et de l'estime de soi de la personne atteinte en animant et en enrichissant son quotidien, dans toute la mesure possible en fonction de l'évolution de la maladie,

· favoriser et adapter la formation des intervenants soignants à domicile,

· réduire le fardeau, le risque d'épuisement, de dépression de l'aidant familial, son sentiment d'impuissance, d'irritation et de culpabilité, lui permettre de créer une relation avec une personne extérieure et lui fournir l'aide nécessaire pour mieux supporter le fardeau quotidien de sa tâche,

· valoriser le rôle du proche aidant, soutenir celui-ci par le conseil et l'information,

· promouvoir et favoriser la participation des composantes de la famille à la vie sociale.

 
< Précédent   Suivant >
facebook

hardy

 
Cliquer pour télécharger la présentation
(L'Amitié - Françoise Hardy)

Qui est en ligne

Visiteurs: 1134232